L’enjeu, un thriller psychologique qui porte bien son nom

               Je suis contente de vous retrouver aujourd’hui dans cette nouvelle chronique. J’ai décidé aujourd’hui de vous parler d’un nouveau livre dont j’ai entendu beaucoup de choses de mes amis, mais aussi sur la toile. Il s’agit de « L’enjeu », un thriller psychologique que vous allez sans doute apprécier. Rien que la couverture, je pense que vous pouvez déjà imaginer ce que ça donne à l’intérieur. L’auteur n’est autre que Wendall, à titre d’info, il a déjà écrit trois romans en tout dont l’un est un roman fantasy. Si on en parlait un peu aujourd’hui ?

Qui est Wendall UTROI ?

               Parlons un peu de l’auteur pour commencer si vous voulez bien. Wendall Utroi n’est autre que l’auteur de trois romans déjà, comme je vous l’ai dit. Deux d’entre eux sont des thrillers et l’autre un romande fantaisie. C’est un grand appréciateur de lecture, qui a aussi toujours aimé lire des romans, mais la découverte de son envie d’écrire a pointé le bout de son nez lors d’une des ses missions en Afghanistan.

Révélation, il a découvert qu’il aimerait écrire et sur du long terme. Étant un homme touche-à-tout, mais aussi autodidacte et très curieux, il a mis du temps avant de trouver sa voie. Mais une fois qu’il a découvert que c’est l’écriture, les bons romans n’ont cessé de sortir.

Un rapide résumé du livre

               Élisabeth est une femme comme les autres sensible et aimante. Elle se réveille un jour dans un entrepôt en ruine, à moitié nue et à terre, mais surtout groggy à cause de la drogue qu’on lui a donnée. Elle ne comprend pas ce qu’elle fait là, surtout quand elle découvrir qu’il y a trois personnes emprisonnées dans le même endroit qu’elle.

               José est en apparence un jeune caïd de banlieue, Mary est pour sa part une infirmière comme les autres et enfin Karl, un militaire à la retraite. Que font-ils là avec elle ? Pourquoi eux ? Comment ils ont fait pour se retrouver dans un tel endroit ? Prisonnière de cet endroit, mais aussi et surtout de ses peurs, Élisabeth va ainsi tenter de trouver des réponses à toutes ces interrogations.

Ce que j’en ai pensé

               Bon, comme je l’ai dit dans le titre, c’est un thriller psychologique qui porte bien son nom. Dans le livre, l’histoire est racontée selon la version d’Élisabeth. Dans tous les cas, le début est sans ménagement, les premières pages vous offriront sans souci la découverte de l’intrigue dans une atmosphère lugubre, oppressante et remplie de mystère

               Dans la première partie, on parle surtout des 4 personnages, à savoir leur peur, mais aussi toutes les questions qu’ils se posent et enfin de la manière dont il vous survivre. Dans la seconde partie, c’est beaucoup plus psychologique je trouve, comme dans un puzzle où il faut rassembler les différentes pièces et trouver leur place dans les dessins. Un casse-tête que j’avoue avoir beaucoup apprécié en réalité.

               Au fur et à mesure que vous changez de chapitre, on finit par se poser la question, où veut-il en venir ? Les pièces s’emboitent une à une, mais on ne sait toujours pas où va l’histoire. On imagine des choses et puis on se rend compte dans le chapitre suivant que c’est faux.

               Et puis boum ! Le final est époustouflant, inattendu, bien comme je l’aime, mais aussi tellement humain. Je ne peux dire qu’une chose, bravo à l’auteur en tout cas, j’ai réellement apprécié ma lecture de la semaine.

 

Comments
  1. Sofia A | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *