Rivales, un vrai coup de cœur

Aujourd’hui, je vous invite à partir à la découverte d’un autre auto-édité qui m’a été conseillée par une amie. Il s’agit en faite d’un roman de Fabrice Brunon, un autre thriller psychologique. Depuis un bout de temps, je ne me lasse pas de ce genre de livre, j’espère que je ne vais pas devenir un sérial killer qui aime bien torturer ses victimes psychologiquement avant de les saigner. Donc, voyons un peu ce que ça a donné… je vous assure que ça promet.

lit-amour

Qui est Fabrice Brunon ?

               Passionné de cinéma et d’épouvante et de littérature fantastique depuis toujours, Fabrice Brunon est un gros dévoreur de livre et de roman. À huit ans, il commence à écrire ses premières nouvelles surnaturelles. Il s’est consacré à une activité musicale riche avant de se lancer dans l’écriture en s’amusant dans un premier temps à la création d’une nouvelle d’horreur qui a trouvé son chemin par la suite vers la finale d’un concours.

               Ce n’était pas pour le public que Fabrice Brunon dédiait son roman Rivales, non. Il a décidé d’écrire ce dernier tout simplement pour faire plaisir à sa femme qui ne trouvait plus de bons romans à lire, assez bon pour la tenir en haleine en tout cas.

               C’est donc pour cette raison qu’il s’est mis à la plume et aujourd’hui, son roman Rivales, un thriller psychologique comme on les aime se trouve à la disposition des lecteurs. Une nouvelle passion qui continuera à nous impressionner, je l’espère bien.

Un petit résumé du livre ?

               Rivales en quelques mots ? C’est Lénore qui, seule dans une imposante demeure familiale et tout à fait coupée du monde par les éléments déchaînés de la nature, va devoir affronter tous ces vieux démons qui lui viennent de son passé.

               Pire encore, elle va devoir faire face à une terrible vérité qui pourrait bien faire tomber à terre sa raison déjà vacillante, mais aussi la forcer à remettre en question l’essence même de son être. Des tas de questions qui se posent dans cette horreur.

                À quel moment la crainte se transforme en angoisse palpable ? Quand est-ce que l’effroi se transforme en une terreur sans nom qui vous dévore de l’intérieur ? Quand est-ce que l’appréhension se mue en inquiétude ?

Ce que j’ai pensé de ce roman

               Pour tout vous dire, j’ai pris une énorme claque en lisant ce roman. De plus, c’est le premier depuis des semaines que j’ai lu d’une seule traite en grand rat de bibliothèque que je suis. Mais qu’y avait-il d’aussi intéressant ?

               Déjà, pour un auteur dans son genre, je trouve que l’écriture est très fluide et le langage soutenu. Les chapitres sont courts comme je les aime, aussi c’était nécessaire avec les flash-back et le présent qui nous aident à comprendre l’intrigue que représente chaque personnage de ce livre.

               L’auteur a l’art de la manipulation et ça a marché avec moi jusqu’à la dernière ligne du livre. Surtout que je n’aurais jamais imaginé la fin, j’en ai tellement eu le souffle coupé. Franchement, je crois que c’est un coup de cœur et je vous le conseille !

Comments
  1. Théo | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *